Votre dose bien-être

Les recettes de nos grands-mères ? Rien de mieux !

Le printemps vient de pointer son nez, mais l’hiver n’a pas été très rude.

Le froid intense est pourtant nécessaire, il nettoie notre terre d’un grand nombre de ses ravageurs. Son action désinfectante agit notamment sur les populations de pucerons, qui prolifèrent et envahissent les jardins quand l’hiver reste anormalement doux.

page courrier pausologis

Ses actions sur la santé sont également prouvées : il atténue les œdèmes, apaise les douleurs, renforce le système immunitaire. Les bienfaits sur notre peau ne sont plus à prouver :  il permet de décongestionner les visages qui ont tendance à gonfler. Il active la micro-circulation, ce qui donne au teint beaucoup d’éclat. Par son action apaisante, il réduit les cernes.

De plus, le froid serait également un excellent allié minceur ! Il permettrait d’accélérer la perte de kilos pour les personnes au régime, et d’amincir sans effort celles qui mangent normalement ! En effet, durant l’hiver, le froid oblige le corps à brûler davantage de calories pour lui permettre d’avoir chaud et d’être plus résistant.

Par conséquent, on éliminerait plus facilement les aliments ingérés, durant cette saison.
Malheureusement, avec le réchauffement climatique, nos hivers sont de moins en moins rudes et les microbes de plus en plus virulents et résistants. Cette année, les épidémies de grippe étaient nombreuses et coriaces.

Aussi, je vous invite à lire cet article du 1er avril 2013 issu du site « Sagesses et diététiques » qui reprend les remèdes simples et efficaces de nos grands-mères. Je vous souhaite une très bonne lecture.

À votre santé.

Domicilement vôtre.